Le tri du verre : un geste simple et solidaire

Le tri du verre : un geste simple et solidaire

Les Lotois sont souvent cités en exemple pour leurs performances en matière de recyclage du verre. 42 kg par an et par habitant, c’est bien plus que la moyenne nationale (29 kg). Alors, pourquoi faire plus quand on est déjà les premiers d’Occitanie ? Parce qu’un contenant en verre sur 5 est encore jeté à la poubelle, alors vous avez un double défi à relever : ne pas jeter de verre dans les poubelles pour préserver notre environnement et pour faire un geste solidaire.

Écologique et économique
Le verre se recycle à l’infini ! Lorsqu’ils sont collectés dans l’un des 1 300 recup’verre du département, les bouteilles et bocaux en verre sont concassés pour donner ce que l’on appelle le calcin qui sert ensuite à fabriquer de nouveaux contenants en verre. Le tri du verre est primordial pour préserver les matières premières nécessaires à sa fabrication (silice, eau) et réduire la consommation énergétique des verreries (le calcin entre en fusion plus facilement que la silice).

Le tri du verre représente aussi un geste économique important. Il permet de réduire la part de nos déchets enfouis ou incinérés qui sont soumis à des taxes qui vont exploser dans les années à venir. Le seul levier pour limiter l’effet de cette augmentation est donc d’alléger le contenu de nos poubelles et de détourner les 20% de contenants en verre qui y sont encore jetés dans notre département.
Gardons à l’esprit que le coût de traitement du verre est très nettement inférieur à celui des ordures ménagères (bac marron).
Le tri du verre n’est pas une option, mais une nécessité pour notre environnement et notre porte-monnaie.

Solidaire contre le cancer
Une nouvelle convention de partenariat a été signée entre le Syded et la Ligue contre le cancer en mai dernier. Elle augmente le soutien financier du Syded de manière proportionnelle à la quantité de verre collectée. Comme les apports des lotois sont déjà très bons, les pronostics sont prometteurs. Pour l’année 2019, le don est estimé à 3 600 €. Mais, cela pourrait être bien plus ! Si 100% du verre venait à être déposé dans les recup’verre, le don augmenterait jusqu’à 4 500€ !
Chaque bouteille, bocal ou pot en verre peut devenir un don. Alors, pour contribuer à la recherche médicale, à la prévention, à la guérison de personnes atteintes du cancer, ainsi qu’au soutien de leurs proches… ne jetez plus, donnez grâce aux récup’verre !

Ok ! Mais que peut-on mettre dans le récup’verre ?

Tous les emballages en verre se recyclent : bouteilles, pots, bocaux.
Inutile de les nettoyer, ou d’enlever les étiquettes et collerettes, il faut simplement les jeter bien vidés.
Attention, les autres objets en verre (vitres, vaisselle, pare-brise…) ne se jettent pas dans le récup’verre car ils n’ont pas les mêmes propriétés. Il faut les jeter dans le bac marron, et surtout pas dans le bac recyclable car vous pourriez blesser un agent de collecte ou de tri !

No Comments

Post A Comment